Ouvert du 18 avril au 30 septembre 2017

          Du lundi au samedi, de 10h00 à 18h00 sans interruption.

Fermé dimanche et jours fériés.                                                                       

Groupe toute l'année sur réservation.

Une vente remarquable pour les enchères bretonnes.

Une enchère exceptionnelle

Une pièce importante par la taille et par le prix atteint, a récemment défrayé les enchères bretonnes. Il s'agit d'une Sainte-Anne, haute de 65 cm, accueillant dans les plis de son manteau un petit peuple de fidèles bretons et la Vierge Marie. Cette pièce s'intitule Santez Anna Mamm Goz Ar Vretonned / Sainte-Anne, grand-mère des Bretons.

Sainte-Anne et la Vierge sont là pour protéger les cinq évêchés bretons. Elle a été modelée pour la manufacture Henriot par Anie Mouroux dans le courant des années 1930. Elle a été adjugée au prix de 7260 €, justifié pour sa rareté et son bon état de conservation.

Focus Anie Mouroux

Anie Mouroux (1887-1978) est une ancienne élève de l'Ecole des beaux-arts de Paris. Sculptrice et médailleuse, elle obtient le deuxième grand prix de Rome de gravure en 1919. Elle expose au Salon des artistes français dès 1908. Elle fut conservateur du musée municipal de Casablanca et professeur de l'Ecole des beaux-arts de cette ville.

Sa première expérience avec la céramique se passe avec la Manufacture de Sèvres. C'est en cherchant à éditer sa sculpture, Sainte-Anne, grand-mère des Bretons, qu'elle est dirigée vers les manufactures quimpéroises et Henriot plus particulièrement.

En 1937, Anie Mouroux est médaillée d'or dans le cadre de sa collaboration avec la manufacture Henriot pour l'Exposition des Arts et Techniques.

2 réponses

  1. Le prix élevé n'est pas en relation avec sa rareté car il en passe une (de cette taille car existe en 2 tailles) chaque année, d'ailleurs, l'étude qui vendait cette pièce en avait déjà eu une cet été ! Sa qualité peut jouer sur le prix mais surtout le nombre d'acheteur potentiel !
    • Musée de la Faïence
      Merci pour cette précision très pertinente ! Je transmets l'information au rédacteur de l'article ! Bien cordialement, L'équipe du musée.

Ajouter un commentaire